logo initium

Repérer les contrefaçons horlogères

 

Nombreux d’entre nous ont déjà fait face, à un moment de notre vie, à une contrefaçon horlogère. En effet, une étude montre même que plus d’un suisse sur cinq a déjà acheté un produit contrefait.

Mais qu’est-ce que la contrefaçon ? Comment éviter d’acheter une fausse montre de luxe et comment font les marques horlogères pour se protéger ?

Dans cet article, nous essayerons de répondre au mieux à ces questions pour que vous en appreniez davantage sur ce phénomène.

 

« Qu’est-ce que la contrefaçon ? »

 

La contrefaçon est l’usurpation du droit de propriété littéraire, artistique, commerciale ou industrielle d'un autre. En d’autres termes, elle est la reproduction ou l'imitation d'un objet par une entreprise clandestine ou connue qui s'approprie les produits d’autres marques. 

L’industrie du « faux » est un marché très juteux qui est né dans les années 1970 et qui fait perdre 83 milliards d’euros et 790’000 emplois chaque année à l'Union européenne. 

Le secteur de la mode reste le plus prisé des consommateurs de produits contrefaits. Avoir un sac Louis Vuitton, une ceinture Hermes ou une écharpe Burberry, par exemple, ne signifie plus forcément appartenir à une classe sociale aisée. Les produits authentiques sont noyés dans cette immensité de faux et cela sème le doute chez les consommateurs de produits de luxe. De plus, les produits contrefaits portent atteinte à l’image de ces marques qui reflètent le luxe, mais qui sont dorénavant aussi associées au faux et bas de gamme.

 

Alors pourquoi autant de personnes souhaitent acheter des imitations ?

 

Porter ou acquérir des objets de luxe, c’est obtenir un statut social élevé. C’est montrer que l’on a les moyens financiers de se permettre des produits chers et de très bonne qualité. Mais lorsque l’on ne peut pas se le permettre, il est très facile de se tourner vers le marché du contrefait qui peut vous coûter 10 fois moins cher...

Certaines célébrités ne se gênent même pas d’acheter du faux ! En 2013, un bloggeur du nom de Fakewatchbusta s’amusait même à dénoncer ces stars qui s’affichaient avec de fausses montres de luxe au poignet.

Et les produits contrefaits ne se limitent pas qu’à l’industrie du textile et de la mode, mais aussi aux produits pharmaceutiques et aux nouvelles technologies, ce qui rend encore plus dangereux l’achat et la consommation de ces produits.

L’OCDE a estimé que le marché des produits contrefaits ou piratés représentait un volume pouvant atteindre 509 milliards de dollars américains, autrement dit 3.3% quasiment de l'ensemble du commerce mondial.

Les marques suisses comptent parmi les plus touchées, parmi elles se trouvent : Hublot, Roche, Novartis, ABB, Victorinox et la marque la plus copiée de toutes, Rolex !

Grande victime de ce fléau, l’industrie horlogère suisse voit ses ventes se faire dépasser par celles de ses copies. Plus de 30 millions de copies chinoises (coûtant entre CHF 300.- et CHF 3000.-) sont vendues chaque année, contre 25 millions de montres suisses ayant une valeur entre CHF 4000.- et CHF 250'000.-. Prix et qualité des contrefaçons horlogères

 

Prix et qualité des contrefaçons horlogères
Prix et qualité des contrefaçons horlogères

 

Pourquoi ne pas acheter des contrefaçons ?

 

En jetant un coup d’œil aux prix des produits contrefaits, nous pourrions être tenté par cet achat, mais pourquoi ne faut-il pas y céder ? Premièrement, sans parler de la qualité du produit qui serait de toute évidence moindre, vous risquez gros pour votre santé et aux yeux de la loi. Les contrefacteurs vont essayer de produire des montres aux coûts les plus bas possibles et ne se soucient guère des normes de sécurité ou des matériaux utilisés. Ainsi, vous pourriez vous retrouver avec des matières nocives au poignet. Par exemple, Rolex a mis des années à inventer un acier anti-allergène que vous ne retrouverez jamais dans une copie de la marque.

Ensuite, acheter une copie c’est aussi contribuer au crime organisé, à la destruction d’emplois ainsi qu’au travail clandestin et celui des enfants.

Finalement, le bon fonctionnement de votre montre n’est pas garanti sur le long terme et vous risquez de vous exposer à des sanctions pénales pouvant être douloureuses pour le porte-monnaie.

 

Calibre de contrefaçon
A gauche un calibre de contrefaçon, à droite,
un calibre d'une vraie montre de marque

 

Comment repérer les contrefaçons horlogères ?

 

Il arrive cependant que nous soyons confrontés à un produit contrefait sans le savoir. Dès ce moment, il en va de l’acheteur d’accorder une attention toute particulière à l’objet de ses convoitises.

Lors de l’achat, si vous avez un doute sur l’origine de la montre, demandez à la faire expertiser auprès d’un revendeur officiel de la marque en question. Ceci est la seule manière d’être certain de son authenticité et de sa provenance.

Voici aussi quelques astuces qui pourraient vous aiguiller et vous aider à déceler le vrai du faux avant même de faire le déplacement en boutique :

En premier lieu vient l’aspect physique. Au niveau du poids, une copie est souvent plus légère que l’originale, notamment en raison des matériaux qui sont de moins bonne qualité et moins nobles.

Ensuite, les détails ! Comme disait Léonard de Vinci « les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail ». En analysant de près, vous pourriez remarquer quelques petites imperfections (sur les fentes de vis par exemple) qu’une marque horlogère de luxe ne laisserait jamais apparaître. A propos des vis, la fente doit être plate ! Les vis cruciformes n’existent pas en horlogerie. 

Vous pouvez ensuite vérifier la typographie et l’espacement des lettres, ainsi que la qualité du cadran et des détails qui s’y trouvent comme le logo et les indexes. Chaque montre détient un numéro de série que vous devriez apercevoir quelque part sur la pièce. 

Pour le mouvement, si vous pouvez le voir, vérifiez qu’il s’agit bien du calibre original. Beaucoup de copies vont utiliser des calibres standards tels que des mouvements suisses ETA, voire même des mouvements chinois.

Analysez également la trotteuse (seconde). Elle doit se déplacer linéairement et silencieusement. Si elle avance de manière saccadée, c’est qu’il s'agit sûrement d’un mouvement quartz (à pile) et est donc probablement fausse.

Enfin, si vous remarquez que votre montre prend l’eau ou possède des marques de condensation à l’intérieur, cela signifie qu’elle n’est pas étanche et pourrait donc être une copie. En effet, du moment qu’une montre est estampillée étanche, elle se doit d’être résistante à l’eau. 

Aujourd’hui, les répliques sont de plus en plus fidèles aux originaux et les astuces citées ci-dessus ne suffiront peut-être pas à démasquer une fraude. Dans ce cas, seuls les professionnels pourront faire une expertise plus approfondie et déceler les contrefaçons.

 

Une vraie montre Rolex et une fausse montre Rolex
Une vraie montre Rolex (gauche) contre une fausse montre Rolex (à droite)

 

En résumé, en achetant une contrefaçon, la qualité sera alors moindre et non garantie. Chez Initium, nous avons à cœur de travailler avec des composants et des outils de qualité afin de vous garantir une montre d'exception : la vôtre.

Pour plus d'informations sur nos biens et services, parcourez notre site web ou écrivez-nous directement via info@initium.swiss

 

Source
Mr Montre : "Comment reconnaître une vraie Rolex de la contrefaçon." consulté le 17 mars 2022